Sculpture sixième

Les élèves de Sixième ont travaillé sur le film d’animation, Phantom Boy, de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol, en Français et en Arts plastiques, dans le cadre de « Collège au cinéma ».

En Arts plastiques, ils ont appris à sculpter et tenté de réaliser les portraits des personnages du film en argile.

Publicités
Catégories :Uncategorized

Voyage au Royaume-Uni : let’s travel !

A suivre en direct sur  : https://www.facebook.com/teambackpackers.ln

Dimanche à 13h30, départ pour le Royaume-Uni des élèves de l’option L & N. On n’oublie rien :

  • pique-nique pour dimanche soir soir, lundi matin et lundi midi
  • on fait attention à ce qu’on met dans son petit sac (soyez stratégiques : de quoi a-t-on besoin pendant le trajet ?)
  • De quoi écrire évidemment

See you soon !

Catégories :Uncategorized

Bravo !… et encore bravo !

Après avoir remporté le championnat départemental de Vtt à Gauriac début avril et qualifié deux équipes pour les championnats régionaux, le collège a fait plus que bonne figure aux regionales car nos élèves terminent vice champions académiques à Nay à côté de Pau !! Bravo à eux ainsi qu’à tous les élèves qualifiés et aux jeunes officiels qui nous ont accompagnés.

Catégories :Uncategorized

Sébastien DEBIERRE, RENCONTRE AVEC UN AVENTURIER DES MERS

Vendredi 16 Mars, des élèves de 6ème Virgile et 6ème Esope ont eu la chance de s’entretenir avec le navigateur Sébastien Debierre.

Ce dernier est venu leur présenter la course intitulée « La Longue Route », tour du monde en solitaire et sans escale à laquelle il va participer.

Les élèves ont pu lui poser de nombreuses questions :

  • Pourquoi participer à cette course ?

Ce périple est un hommage à la course organisée en 19681, course gagnée par Robin Knox-Johnston. Ce fut le seul à terminer la course avec Bernard Moitessier, célèbre navigateur français.

  • Qu’est ce qui vous a donné envie de naviguer ?

Mon père m’a mis tout petit sur un bateau en Bretagne. Depuis, je n’ai jamais cessé de naviguer.

  • Sur quel type de bateau allez vous partir ?

C’est un trimaran2 que j’ai construit en 2009 dans un hangar sur les bords de Loire.

  • Pourquoi avez-vous baptisé votre navire « Sucre de Pastèque » ?

Le trimaran « Sucre de Pastèque »

Tous mes bateaux portent un nom tiré d’un roman de Richard Brautigan.

  • Est-ce qu’il y a un âge limite pour naviguer ?

Non, tant que je serai en bonne forme physique, je continuerai.

  • Combien de temps comptez vous mettre pour faire votre tour du monde ?

Entre 150 et 200 jours.

  • Quelle route allez-vous emprunter ?

Je vais longer l’Afrique, passer le cap de Bonne espérance, me diriger vers l’Australie, passer le cap Leeuwin, puis le Cap Horn.

  • Qu’allez vous emporter sur le bateau ?

De la nourriture (conserves et plats lyophilisés), de l’eau en bouteille, mais je compte aussi récupérer de l’eau de pluie.

  • Aurez-vous du temps libre sur le bateau ?

Oui, je compte en profiter pour lire (j’emporte une tablette pour ne pas m’encombrer).

  • Est-ce que vous avez peur ?

Non.

  • La solitude vous fait-elle peur ?

Non, pas du tout, j’aime être seul.

  • Quand allez-vous partir ?

Entre le 1er et le 30 septembre, j’attends une bonne fenêtre météo.

  • D’où allez-vous partir ?

Je souhaite partir de Ouessant, en Bretagne.

  • Quelle est la vitesse du bateau ?

Le mien est assez rapide, entre 8 et 15 nœuds3.

  • Utiliserez vous un sextant pour cette course ?

Non, mais j’en ai toujours un à bord.

  • Comment allez-vous communiquer ?

J’utiliserai un téléphone satellite, je donnerai ma position tous les jours.

  • En quel matériau le bateau est-il fait ? Est-ce que cela a été difficile de le construire ? Combien de temps avez-vous mis ?

Ce bateau est construit en contre-plaqué epoxy, fibre de verre et résine.

C’est mon troisième bateau donc j’avais un peu l’habitude, j’ai fait faire les plans par un architecte naval. J’ai mis un an à le construire, à temps plein.

  • Comment faites-vous s’il n’y a pas de vent ?

J’attends.

  • Si le bateau a une avarie, que se passe-t-il ?

Certaines peuvent être réparées à bord, sinon je peux jeter l’ancre près d’une côte sans mettre pied à terre et réparer plus tranquillement.

En cas de gros problèmes, je déclencherai une balise de détresse qui enverra un signal aux sauveteurs les plus proches.

  • Quels sont vos explorateurs préférés ?

Il y en a deux : Bernard Moitessier et Raymond Rallier du Baty.

 

  • Quels sont les principaux dangers dans l’océan ?

Ce sont les OFNI (objets flottants non identifiés) comme par exemple les containers tombés des cargos.

  • Avez-vous vu des mammifères marins ?

Oui, des baleines et des dauphins.

1 Conformément à l’esprit de Bernard Moitessier, ce tour du monde n’est pas une course : c’est un pèlerinage, il n’y a pas de règlement, pas de contraintes, pas d’obligations, pas de prix non plus… Juste la récompense ultime d’avoir concrétisé un rêve et de s’être dépassé soi-même. C’est un retour vers les vraies valeurs, les responsabilités humaines personnelles de chaque homme et de chaque marin.Chaque marin est libre de son choix de voilier, d’une longueur inférieure à 52 pieds (15,80 mètres environ), apte à la navigation hauturière. Chacun est libre de communiquer comme il l’entend, d’arborer les couleurs des partenaires, mécènes ou sponsors qu’il peut trouver, et d’assurer la promotion de son aventure par tous les moyens à sa disposition. A lui de juger si, ce faisant, il respecte l’idée de Bernard Moitessier ou pas… En fonction de son voilier et de son équipement, chacun également est libre de son jour de départ entre le 18 juin et le 30 septembre 2018, d’un port au nord du 45° Nord de la côte européenne, ou du 41° Nord de la côte Est américaine, retour au même endroit sauf impondérables.
2Trimaran = bateau à trois coques : 2 flotteurs situés de part et d’autre d’une coque centrale plus volumineuse.
3Nœud = unité de mesure de la vitesse utilisée en navigation maritime ; 1 nœud correspond à 1 mille marin/heure soit 1,852 km/h

Fin du séjour

Nous quittons Peyragudes après une semaine magnifique et des élèves ravis.

Catégories :Uncategorized

Avant dernier jour de ski

Message de la chambre des filles :

« Aujourd’hui, il a fait beau mais froid en altitude. Nous nous sommes entraînés pour passer notre diplôme demain. Peu de gens ont eu peur ce qui a permis à tout le monde de pouvoir s’améliorer.

45pistes sur 51 ouvertes, température 2 degrés et hauteur de neige 210cm.

Nous rentrons demain à Bourg.  »

Catégories :Uncategorized

Jeux de pistes

Message des élèves : » Début de journée difficile pour un groupe avec une fixation dévissée, une paire de lunettes oubliée, un gant tombée,

mais l’après-midi a été plus fun(schuss, fun cross…) . Pour d’autres, de nouvelles pistes, une belle vue des télésièges, des progrès. Vive la montagne ».

Catégories :Uncategorized

« Gamelles » et boules de neige

Titre choisi par les élèves !

Leur message: »aujourd’hui tout le monde a descendu une piste verte, bleue ou rouge, tous les élèves ont pris un télésiège. On est tous tombé. Il faisait beau mais le vent faisait tourner la neige. C’était une super journée, à demain ! »

Catégories :Uncategorized

Séjour au ski avec les 5èmes

Message de la première chambre de garçons: « il fait beau, nous n’avons pas trop froid, il y a de la neige, tout va bien ! »

Un bon départ pour tout le monde ce lundi, certains débutants ont même descendu une piste verte ne fin de journée, la suite demain.

Catégories :Uncategorized

Espèces d’idiomatiques !

décembre 23, 2017 Laisser un commentaire

L’année dernière les 6° Esope ont mené un projet théâtral interdisciplinaire anglais-français avec leurs professeures Mme Mesnier-Bres et Mme Lacombe. Le thème portait sur les expressions populaires, ou idiomatiques. Voici les vidéos des trois saynètes jouées par les élèves de cette classe qui ont participé à l’atelier théâtral entre 13h et 14h chaque semaine et ont répété leurs rôles avec persévérance, bravo à eux !

Catégories :Uncategorized