Archive

Posts Tagged ‘théâtre’

Virgile fait son théâtre

Jeudi soir, les 6° Virgile ont couronné leur projet théâtre mené tout au long de l’année avec leur professeur de français Mme Mesnier-Bres, par une représentation devant leurs parents ; l’après-midi même ils s’étaient produits devant les CM1 et CM2 de Prignac-Marcamps et de Bourg, dont certains, qui avaient eux-mêmes fait du théâtre avec leur maîtresse, ont été impressionnés par la longueur des textes appris et l’implication des élèves. Et ce fut en effet un spectacle réussi : de superbes et ingénieux décors réalisés en classe avec Mme Bonpunt, des accessoires dénichés çà et là chez chacun, des accessoiristes hors pair, des comédiens dynamiques et convaincants, tout cela a contribué à faire de ce spectacle une réussite très gratifiante pour tous. Bravo les Virgile !

Publicités

Un pont entre les deux rives de l’estuaire.

Agathe Tissier

Voilà un vieux rêve que vont tenter de réaliser des collégiens et lycéens de Gironde. Bien sûr il ne s’agit pas d’un pont autoroutier. Le Conseil Général, initiateur du projet, invite les jeunes scolarisés en Gironde, à découvrir des démarches de créations artistiques par la photo, le théâtre et à avoir une approche sensible sur l’environnement, le patrimoine paysager.

Lire la suite…

La pomme de Discorde : une tragi-comédie « made in Bourg »

On peut apprendre en s’amusant ! Tel fut le credo de ce projet initié et mené de bout en bout par Mme Mesnier-Bres, professeur de français, et ses élèves de 6°D et C, durant l’année 2010-2011, projet qui trouvera son aboutissement mardi 18 octobre à 19h30 pour une ultime représentation à la cantine.

Toujours intéressée par l’Histoire, Mme Mesnier-Bres a monté une pièce de théâtre très originale. L’histoire s’appuie sur le célèbre récit qui explique les causes de la guerre de Troie, dans l’Iliade de l’aède Homère : Un jour qu’il garde ses troupeaux, Pâris, fils du roi de Troie, voit apparaître devant lui Aphrodite, Athéna et Héra, qui lui demandent de choisir à qui la « pomme de discorde », destinée « à la plus belle des déesses de l’Olympe », doit être remise. Pâris opte en faveur d’Aphrodite, qui lui promet l’amour de la plus belle femme du monde. Il enlève donc Hélène, femme de Ménélas le roi de Sparte, ce qui déclenche la guerre de Troie …

Cette histoire, vue par Mme Mesnier-Bres et ses élèves, change quelque peu ! Les dieux, qui n’ont aucune envie d’être responsables de la discorde entre les trois déesses, font retomber le choix sur l’humain Pâris. Mais la pièce est surtout l’occasion d’intégrer le plus d’expressions françaises possibles trouvant leurs origines dans l’Antiquité et ses mythes, tant grecs que romains.

Lire la suite…